Narrow Resection of Cutaneous Melanoma


K. Beasley and R.C. Cartotto

Abstract

Background: There has been a progressive reduction in the extent of resection of primary cutaneous melanoma. Although overall survival appears to have been unaffected by this trend, the effect of narrow resection on local recurrence is not entirely clear.

Objective: To examine the relationship between narrow resection margins and local recurrence of primary cutaneous melanoma.

Methods: Primary melanoma, 104 cases, treated by surgical resection were reviewed retrospectively.

Results: "Thin" (< 1 mm) melanomas (31 cases) were resected with a mean margin of 0.87 cm; "intermediate" (1–4 mm) melanomas (37 cases) were resected with a mean margin of 1.26 cm; and 14 "thick" (> 4 mm) melanomas were resected with a mean margin of 1.25 cm. Local recurrence rates were 6.5%, 16.2%, and 42.9%, respectively. In the "intermediate" group, two local recurrences occurred in melanomas < 2 mm thick despite use of margins of 1.7 cm and 2.4 cm.

Conclusions: The results do not support the use of excessively narrow resection margins around primary cutaneous melanoma. Additionally, we question the true safety of currently accepted 1 to 2 cm margins for 1 to 2 mm thick melanomas.

Sommaire

Antécédents : On note une réduction progressive de l'étendue de la résection des mélanomes cutanés primaires. Or, bien que le taux global de survie ne semble pas influencé par cette tendance, le lien entre résection étroite et récidive locale n'est pas tout à fait clair.

Objectif : Étudier le lien entre marges de résection étroites et récidive locale d'un mélanome cutané primaire.

Méthodes : Revue rétrospective de 104 cas de mélanomes primaires traités par résection chirurgicale.

Résultats : Trente et un mélanomes "minces" (< 1 mm) (31 cas) avaient été réséqués suivant un contour moyen de 0,87 cm; trente-sept mélanomes "intermédiaires" (1 à 4 mm) suivant un contour moyen de 1,26 cm, et quatorze mélanomes "profonds" (> 4 mm) suivant un contour moyen de 1,25 cm. Le taux de récidive locale a été respectivement de 6,5, 16,2 et 42,9 %. Dans le cas des mélanomes intermédiaires, deux cas de tumeurs de moins de 2 mm d'épaisseur ont été suivis de récidives locales, malgré des contours de résection de 1,7 et de 2,4 cm respectivement.

Conclusions : Les résultats ne favorisent plus les contours extrêmement étroits à la résection de mélanomes cutanés primaires. Par ailleurs, nous doutons de la sécurité réelle des contours de 1 à 2 cm actuellement acceptés pour des mélanomes de 1 à 2 mm.


Received 3/31/97. Accepted for publication 6/17/97.

Division of Plastic Surgery, Department of Surgery, Queen¡s University, Kingston, Ontario, Canada

Reprint requests: Dr. R. Cartotto, Brock 3, Hotel Dieu Hospital, 166 Brock St., Kingston, ON Canada K7L 5G2

Full text available in the print edition / Pour le texte intégral veuillez consulter la version imprimée.


JCMS 2(3) Contents